Interview de Souleymaan Robin (Achahada) : « Nous ne sommes qu’à l’aube de notre développement »


Sébastien Souleymaan Robin est directeur de développement chez Achahada, un organisme de certification Halal en plein essor. Avec une exigence rare sur l’aspect religieux et qualitatif (certains composants comme la VSM ne sont pas acceptés), Achahada est  devenu en l’espace de quelques années un concurrent crédible à AVS en la matière. Dans un entretien très enrichissant, il nous explique comment l’association a réussi à se faire connaître malgré les nombreux concurrents sur le marché.
The French Com, votre agence de communication éthique, vous emmène dans l’arrière boutique d’Achahada au gré d’une interview…copieuse.

achahada-certification-boucherie-restaurant

Souleymaan, vu par Robin


– Racontez-nous un peu votre cursus scolaire.

 DEUG AES à Nanterre PARIS X option force de vente en commerce international


– Quel est votre parcours professionnel avant de devenir le responsable de développement de Achahada ?


Très divers mais toujours en rapport avec le commerce et l’agroalimentaire

– Qu’est-ce qui vous a poussé à rejoindre Achahada ?

On m’a proposé d’intégrer la structure associative après une redirection professionnelle.

 

– Comment est né le projet d’Achahada ?


Les membres étaient des amis avant d’être des collaborateurs, donc je connaissais déjà la structure bien avant de les avoir rejoint.
De plus, nous avions un même regard sur le marché du Halal, alors c’est plus par conviction que par un emploi que j’ai rejoint l’association.

– Quel type de dirigeant êtes-vous ? Vous êtes plutôt fonceur ou réfléchi ?

On dira que je suis plus du genre à analyser les situations, et puis après synthèse des éléments, je décide de la conduite à tenir.

 

– Sur le plan professionnel, quels sont vos 3 plus grandes qualités ?


En toute modestie , procédurier, patient et a l’écoute.

..

– … vos 3 plus gros défauts ?

Sur le retour, je dirais trop ferme ; trop pointilleux et peut être sûrement trop en attente d’un même retour de professionnalisme, ce qui n’est pas évident par le biais de bon nombres d’entrepreneurs de la communauté.

Achahada en quelques mots

– Souleymaan, présentez-nous le concept d’Achahada. Quel est son positionnement sur le marché de la certification ?

Sur le processus de certification, ACHAHADA se distingue en complément d’autres organismes par son action de faire des produits certifiés, avec la charte qualité exigeant une confection sans VSM.

Cette déontologie nous permet de nous accréditer d’un statut de leader en ce processus de confection.

– Comment furent les débuts ? Le succès fut-il rapide ou plus long à se dessiner ?


Bien évidemment, les débuts furent troubles, mais néanmoins animés d’une envie de mettre au profit de la communauté -de ce qui est le cœur de la prise en charge- de promouvoir des produits de qualité certifies, afin de relever le niveau de ce qui se trouve sur le marché a l’heure actuelle.

On apprend tous les jours et nous ne sommes qu’à l’aube de notre développement. Nous souhaitons le meilleur de ce qui reste à venir.

Nous nous construisons tous les jours d’une avancée journalière qui nous permet d’abattre tous les jours de nouveaux challenges.

– Quelles stratégies de communication avez-vous utilisées pour vous faire connaître ?

Nous participons au travers de salons ethniques et professionnels.

Nous accompagnons beaucoup de fabricants, et nous sommes entourés d’un leader au sein de la communauté, qui nous assure par différents supports toutes leurs compétences.


– Etes-vous satisfait des échos au sujet d’Achahada ? Qu’est-ce qui plait aux consommateurs d’une part, et aux professionnels d’autre part ?

 

Nous sommes très sollicités, tant par les particuliers -qui eux sont le levier pour intéresser les distributeurs- nous sommes des consommateurs avant tout.

Les demandes émises des consommateurs nous démontrent que nous sommes une vraie valeur et avons une reconnaissance auprès de ceux-ci et nous en sommes très fiers.

– Quel jugement portez-vous sur le marché du Halal ? Quelles sont, selon vous, ses perspectives d’avenir ?

Le marché du HALAL à l’heure actuelle est très complexe et ambigu : si on se parle très franchement, il faut vraiment élever le niveau en informant que le marché du halal va bien au-delà du sacrifice en lui-même.

Différents facteurs sont bien en amont et aval de ce qui définit un produit HALAL, et là je n’appuie pas le point de qualité du produit fini.

– Depuis peu, vous contrôlez également les restaurants. Quels sont les critères exigés pour être certifié par Achahada ?

 

Être sous contrôle 7/7 jours.
Avec des viandes certifiées d’organismes que nous reconnaissons comme sérieux, et bien entendu, que les produits transformés ne comportent pas de VSM.
Le contrôle s’appuie également sur des mesures d’hygiène et des produits dérivés sur leurs compostions, tels que les sauces et/ou additifs alimentaires.

– Comment voyez-vous le futur de votre structure ? Pensez-vous un jour proposer vos services hors de l’Hexagone ?

 

Bien évidemment, nous aimerions élargir nos services à de nouveaux horizons, et certains projets sont en cours de matérialisation.
Nous espérons qu’Allah (‘azza  wa jel) nous facilitera en ce sens, auquel cas l’issue sera un bienfait quel que soit le résultat.


Partage d’expériences


– Quelles sont vos plus grandes satisfactions depuis que vous êtes au sein d’Achahada? Vos plus grandes désillusions ?

A titre personnel, je me suis enrichi d’une nouvelle expérience, et à titre communautaire, je me sens fier de participer quelque part à être profitable à la communauté, en liant l’utile à l’agréable.

– Aimeriez-vous créer une entreprise dans le Halal ? Pourquoi ?

J’aimerais apporter encore plus de professionnalisme car, nous nous devons d’être toujours dans l’évolution, car nous devons nous remettre en question perpétuellement, et de tenir le niveau en qualité, et de ne pas nous endormir sur nos lauriers.


– Quelles sont, selon vous, les 3 qualités que l’on doit retrouver chez un bon chef d’entreprise ?

*L’écoute

*L énergie

*La droiture

– Quelles sont les entreprises musulmanes qui vous séduisent le plus ? Et d’une manière générale (toutes confondues) ?

*Al Islami (UAE)

*Les écoles communautaires

– Pour terminer, quel(s) conseil(s) donneriez-vous à de jeunes entrepreneurs qui voudraient se lancer ?

La réussite appartient à ALLAH.

Propos recueillis par Fateh Mezenner

WhatsApp chat
The French Com

GRATUIT
VOIR